Brève

12 janvier 2018

Brexit : la langue anglaise sera autorisée dans les prétoires français

« La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne pourrait lui faire perdre son accès à l’espace judiciaire européen », a en effet rappelé la ministre de la justice, Nicole Belloubet, à l’occasion d’un colloque organisé le 13 décembre par l’association Paris Place de droit.

« Après le Brexit, les décisions rendues par les tribunaux britanniques ne seront plus applicables directement dans les juridictions des pays de l’Union européenne », précise Marie-Aimée Peyron, bâtonnière du barreau de Paris. Toute entreprise qui aura obtenu une décision de la part de juges londoniens devra ensuite faire la tournée des pays voisins pour la faire exécuter.

Source : Le Monde