Brève

19 septembre 2015

Francophonie : « Une nouvelle page reste à écrire... et à traduire en actes »

Pouria Amirshahi, député de la neuvième circonscription des Français établis hors de France, souhaite recentrer le débat sur l'avenir de la langue française à laquelle le monde francophone doit dans une large mesure son rayonnement économique et culturel mondial.

Par manque d'ambition ou de volonté politique, la langue française souffre actuellement de l'insuffisance de moyens efficaces et d'actions concrètes qui, s'ils étaient mis en œuvre, pourraient non seulement contribuer au regain de l'intérêt que lui porte la communauté internationale mais surtout permettre au monde francophone qui s'essouffle devant le dynamisme de l'anglophonie ou de l'hispanophonie, de revaloriser les atouts qu'il peut offrir à la scène internationale.

M. Amirshahi appelle aussi bien les pouvoirs publics que la société civile à mener des actions concrètes et réalisables que vous pouvez consulter dans sa tribune, parue dans le journal l'Humanité.